deux mondes
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hiver infernal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Hiver infernal   Sam 26 Déc - 15:33

Elana regarda autour d'elle: des montagnes aux loin, la neige au sol de ce blanc de glace, les arbres tels des statuts de glace semblant pouvoir se briser au moindre souffle de vent, leur feuilles de véritable armes pour les voyageurs trop sur d'eux.
La neige qui tombait depuis qu'Elana était en route, environs quatre jours, la neige qui tombera jusqu'a la fin des temps en ces lieux, lieux de mort.
Le nom ? Les Montagnes Glaciales, celles où règne un hiver perpétuel, celles que l'on croit proche mais qui sont à des jours et des jours de marches, celles qui on déjà emporté des millions de vie. Celles qui vous laissent entrer en leur sein, mais qui vous interdit tout retour en arrière.
Elana ressera son manteau autour d'elle, craignant pour la suite. Le froid si mortelle n'était qu'une broutille comparé au froid qui s'instaurera au sommet des montagnes. C'est pour cela que tout les villages étaient instalé aux pieds de celles-ci. Les rares villages, si peu encombré par la population. C'est pourquoi Endrik avait récupéré une pierre d'hiver sur cette île (à présent détruite). Malgré cela elle portait une culotte fourré noir, des cuissarde de cuir de la même couleur, une chemise épaisse bleue, un pull et un manteau de laine très long. Endrik avait même insisté pour échanger sa place avec elle pour qu'elle ne dorme pas la nuit, au risque de mourir gelé. Elle marchait une partit du jour, il marchait la nuit, beaucoup moins sensible au froid.
Pourquoi devait-elle y aller ? Car là bas, dans ses montagnes, vivait un forgeron spécialiste des armes comme les sabres d'Endrik.
Elana vérifia pour la énième fois que les sabres étaient bien accrocher avant de repartir en se courbant, laissant ainsi moins de prise au vent.

-Endrik, tu es sûr de vouloir y aller ? Tes sabres son impecables, ils trancheraient un mur sans le moindre problème.
-Mais, oui, il faut qu'on y aille. Mes armes on un tranchant acceptable en effet, mais si je les gardes tels qu'ils sont maintenant ils risquent de se détruir. Tu sais bien que Gakira utilise le feu, et elle est puissante, quand on ce voit on ce bat. Le forgeron que l'on va voir va améliorer les pouvoirs que contiennent mes sabres. Aller du nerf.

Elana soupira, c'était pas la première fois qu'elle lui demandait s'ils devaient vraiment y aller. Elle l'avait déjà fait lorsqu'elle était parvenu à la frontière naturelle de ce pays glaciale. Là où la chaleur et la végétation laisse brusquement place au froid et à la désolation.
Pour elle, le problème était simple à régler: qu'il ne se batte plus avec Gakira. Malheureusement il se le refusait, jamais il n'abandonnerai un adversaire si intéréssant et amusant.
Elle accéléra l'allure pour atteindre le village suivant. Endrik ne lui refuserai surement pas une nuit dans un lit douillet et un repas chaud.

Bicors frissonna et changea de position dans la poche d'Elana. SOn maître avait vraiment des idées bizard. Le froid quelle horreur ! Il couina de déplaisir, ce forçant à se rendormir, le temps passait plus vite ainsi.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Tom&Eclair
Vif éclair
Vif éclair
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : sur les chemins.
Emploi/loisirs : secourir.
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Dim 31 Jan - 11:08

- Oh, jolis. C'est rare les guerriers qui se battent avec des poignards.
Le vieillard prit entre ses mains les deux lames de Tom et les examina. Il les caressa du bout des doigts et sut immédiatement tout les secrets de ces armes. Il regarda alors son client.
- Que puis-je pour vous jeune homme ?
- J'aimerais que vous m'améliorez mes lames avec ces deux cailloux.
Répondit Tom.
Il passa sa main dans sa bourse et tendit deux petites sphères argentés. Le forgeron fronça des sourcils en prenant les pierres.
- Des cailloux... Chuchota t-il en comprenant ce que c'était. J'espère que c'est une blague. Des cailloux... On dit que ce sont des Dieux qui sont les pères de telles pierres. Et quelles pierres rares tu as !
Il regarda plus attentivement la couleur, frotta la matière contre son front.
- Souvent des seigneurs viennent ici, de loin comme vous, pour me demander d'améliorer leurs armes avec des pierres. Toutes sont des pierres d'amélioration d'élémentaire. Mais pas les votre et c'est rare...
- Pouvez-vous m'en dire d'avantage ?
- Vous ne savez pas ce quelles sont ? Rha... Ceux sont des pierres magiques qui donnent le pouvoir de tout couper. Tout ce qui est physique : la pierre se fendra à votre attaque et le bois se coupera comme du beurre. Mais ça coupe tout.
- Tout
? Insista Tom qui semblaut de plus en plus intéressé.
- Même la magie se déchirera à l'attaque. Mais il faut de même couper. Si vous restez sans rien faire une attaque magique aura vite-fait de vous !
Le vieux forgeron examina les pierres avec des yeux avides d'un passionné.
- Cela prendra du temps, reprit-il. Vos pierres sont des difficiles et incassable avec mes matériaux. Il me faudra trois semaines.
Tom serra les dents. Trop long. Mais il n'avait pas le choix.
- C'est entendu. Ah, autre chose.
Le vieillard leva la tête, l'air interrogateur. Tom redressa sa capuche.
- Avez-vous déjà vu un visage semblable il y a une vingtaine d'année.
Le vieillard resta coi puis pouffa de rire mi riant mi s'étouffant.
- J'ai l'air si vieux que ça ! S'énerva t-il. Je retiens pas tout les visages de mes clients ! Surtout si ça fait deux décennie !
Il se retira dans son atelier et Tom s'en alla de son côté. Il était indispensable de dormir dans une auberge, à l'intérieur, s'il ne voulait pas finir congelé. Aussi il se dirigea au cœur du petit - tout petit - village. Il grogna en se rendant compte que cette nuit aussi, il dormirait sans Gakira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Lun 8 Fév - 0:47

Elana détestait le froid, cette fois ci c'était pour de bon. Quelle idée d'aller vivre dans un endroit pareil aussi. Même si la pierre d'hivers la protégeait d'un peu de tout, Elana n'aimait pas voire toute cette glace autour d'elle. Une horreur, quel paysage infecte.
Elle était enfin arrivé au pied de la montagne pour découvrir que ce vieux fou de forgeron vivait un peu plus haut encore...pourquoi pas au sommet pendant qu'il y était ? Elle allait donc ce taper une montée avec aucun espoir de pouvoir redescendre avant la nuit, super.
Il y avait bien l'option: je dors et je me lève au petit matin pour être redescendu avant la nuit.
Mais Endrik préférait y aller immédiatement. Sal voleur inssenssible.
Elana injuria le vent glacial, la neige qui recommençait à tomber, les piques de glaces qui tombaient sans crier gare...le monde entier quoi, pour se réchauffer. Une méthode comme une autre, un brun bruyante, mais qui s'en souciait dans ce pays pourit ? Sa c'était le point de vue d'Elana.

Endrik quand à lui en avait par dessus la tête de l'entendre ronchonner matin, midi et soir sans le moindre répit. Il lui demandait pas la mer à boire non plut.

Ce fut en fin d'après midi qu'Elana atteignit le "repère" du vieux. Après une dernière injure elle entra, sur le qui vive. Le forgeron arriva vers elle intrigué: il ne devait pas avoir beaucoup de visite, alors une jeune fille qui paraissait toute insignifiante...
Elana lui fit un grand sourir:

-Bonjour monsieur. Je suis ici pour faire améliorer mes armes.

Evidement, elle risquait pas de c'être égarée par hasard.

-Bienvenu Demoiselle. Quel type d'armes ? Un poignard ?

Elana se mordit les lèvres, elle semblait si fragile pour qu'il lui parle de cette façon ?

-Non, pas vraiment.

Elle se débarassa de ses couches de vêtement et fit apparaître les deux sortes de sabres qu'elle déposa religieusement sur une table. Rien qu'en les regardant on sentait que les armes étaient dangereuses.

-Voila les armes à améliorer.

-Je vois, joli.

Le vieux examina les lames d'un oeil expert, decellant immédiatement la magie qu'elles recelaient.

-De très jolis pièces, si vous voulez les faire améliorer il vous faudra me ramener des pierres spéciales.

-J'en ai, attendez une seconde.

Elana chercha dans ses poches bien remplies, pas vraiment convaincu de pouvoir trouver ce qu'elle cherchait dans ce fourbie. Normalement c'était Endrik qui s'occupait de leur rangement, pas elle.
Enfin, après avoir déposé plusieur bracelet d'or, un sac de diament, plusieurs pierres éléments, elle trouva les bonnes. Faut dire que Bicors les lui ramena.
Elle les tendit au forgeron qui avait les yeux rivé sur toute les pierres d'éléments qu'il avait sous les yeux. Elles étaient censé être rare et cette jeune femme en avait une petite douzaine, pas croyable.

-Dis moi jeune fille, je te propose de faire de tes armes les plus glaçantes au monde, mais en échange je voudrais une de ces pierres d'éléments.

Accepte, n'importe laquelle.

-Marché conclue monsieur.

-Alors jeune fille, venez dans deux semaines, vous me donnerez la pierre à ce moment là.

Elana hocha la tête et s'en alla, parfaitement consciente du regard qui la suivait.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Tom&Eclair
Vif éclair
Vif éclair
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : sur les chemins.
Emploi/loisirs : secourir.
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Lun 8 Fév - 16:19

Tom entra dans l'auberge/taverne. Des hommes jouaient aux cartes autours d'une table ronde. Ils levèrent la tête vers l'étranger, ils baissèrent la tête sans un mot, le nez frôlant leurs cartes. Il y avait peu de femmes dans la région : le froid et le travail dur ne doit pas être appréciés... Trois femmes parlaient, leurs visages proches les uns des autres, leurs haleines se mêlant et s'échangeant des commérages ainsi que de mauvaises paroles sur Tom.
Il s'assit à une table, le bois rongeait par des mites, la chaise grinça lorsqu'il s'y posa. L'aubergiste ne tarda pas.
- J'aimerais un ragoût, une bière et une chambre. Lança immédiatement Tom.
L'aubergiste grommela quelque chose puis demanda :
- Pour combien de temps, la chambre ?
- Trois semaines.

Il grommela une nouvelle fois.
- Un ragoût et une bière ! Cria t-il vers un coin où devait être la cuisine (ou plutôt la pièce quatre mètres carré avec un fourneau et des provisions rassit). Vous vous êtes venu pour le vieux. La vieux c'est le forgeron. Il passe son temps à s'occuper de ses outils et à réclamer à manger. Mais il est très utile, on lui doit bien des choses, va ! Grogna le tavernier en essuyant un verre sale.
Il semblait grogner, bougonner et grommeler pour se racler la gorge d'une toux éternelle, plutôt que pour se montrer grincheux.
- Utile ? Demanda Tom pour sembler intéressé.
- Oui, il s'occupe de nos outils cassés et nous ramène des clients. Les princes préfèrent dormir dans leur tente, mais parfois on a des gens étranges qui ne sont pas dérangés par mon auberge rustique. Ils sont plus rares, ouaif...
- La vie ne doit pas être facile.
- Tant que le lac gelée abrite des poissons et que le pain puisse arriver au village, on s'en sort. Ce serait mieux si je pouvais mettre un peu de rangement et nettoyer cette taverne, mais l'argent manque et les saisons sont mauvaises. Ne vous en faites pas ! Vous dormirez bien : les lits ont des matelas et le froid interdit la venue des cafards... Oh ! Les mites ! Oui, oui... Elles viennent en été me souiller mes tables. Je suis content que le vieux met fait des lits aux pieds de fers.
- Tais-toi et laisse le manger !
Rouspéta une femme couverte de saleté et habillée plus légèrement que la plupart des personnes. Elle donne un bol bouillant et remplie à Tom ainsi qu'une bière gelée. Se devait-être la cuisinière. Ses mains étaient noires du bois sale et miteux qu'elle devait certainement utilisée pour garder son feu.

//MP: Gakira arrivera un peu plus tard ^^//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Lun 8 Fév - 16:36

Elana descendait avec prudence, la nuit était tombée ne daignant pas attendre qu'elle sois en sécurité dans le village. Stupide soleil va. Enfin, en sécurité elle l'était toujours avec Endrik, mais bon, tout de même.
Elle finit par arriver en bas de la montagne, il devait pas être loin de minuit, mais elle repéra immédiatement l'auberge. Sans écouter les protestation d'Endrik qui voulait ce ballader un peu avant de rentrer dedans, d'ailleur se ballader où ? Elana y pénétra, suivit par une raffale glaciale. Le peu de personne qu'il y avait encore à cette heure si dans l'auberge...la taverne...enfin la "truc", se turent immédiatement.
"Qui était cette jeune femme à la démarche si sur qui arrivait en plein milieu de la nuit ?"
Voila la question qu'Elana lisait sur tout les visages. Elle les ignora superbement, s'avança vers le contoir, ce laissant tomber sur un haut tabouret qui protesta quelque peu sous son poid.

-Un truc à manger. Et une chambre.

-Pour combien de temps ?

Le propriétaire était arrivé en courant pour satisfaire sa jeune cliente:

-Deux semaines, peut être plus.

-Oh, vous êtes là pour...

Un regard d'Elana suffit à le faire taire. Il s'inclina et partit en cuisine sans attendre, ce n'était pas le regard d'Elana qu'il avait vu, mais celui d'Endrik passablement ennervé.
Elana retira ses vêtements un à un sans se préocuper des regards qui la couvait. Elle finit par se retrouver en chemise et en pantalon, avec des cuissardes de cuir. Elle s'étira de tout son long, heureuse de pouvoir enfin se débarasser tout ses vêtements si lourds, sa pierre d'hiver étincella un court instant. Un éclair qui n'échappa pas aux regard cupide de certains "clients".
L'aubergiste revint avec une assiette de ragout qu'Elana avala goulument, fermant les yeux pour profiter du goût.
Elle remercia l'aubergiste, réclama sa clée et partit s'isoler dans sa chambre.
Elana n'eut pas plutôt toucher l'oreillé qu'elle s'endormit, Endrik en profita pour prendre sa place, quelque chose le chiffoner dans cette auberge/taverne.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Tom&Eclair
Vif éclair
Vif éclair
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : sur les chemins.
Emploi/loisirs : secourir.
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mar 9 Fév - 17:02

Tom mangea lentement. Les questions se bousculer dans sa tête : les même que pendant le voyage. Pourquoi jadis, son père était venu ici ? Où avait-t-il trouvé ces pierres ? Que faisait Gakira ? Où était-elle ? Quand allaient-t-ils se revoir ? Qu'allait-t-il faire pendant trois semaine dans ce trou perdu ?
Il se dit qu'il donnerait un coup de main au villageois, histoire de faire quelque chose de plus utile que de glander. Il ne vit pas Elana rentrer. Au moment où elle s'engageait sur le seuil, il se leva tourna le dos et monta les escaliers de pierres vers les chambres à coucher. Des regards tournèrent de lui à la porte. Il ne le remarqua même pas. Il entra dans la chambre qui lui était réservé : au bout à droite du couloir, deuxième porte à gauche. Il ne devait pas avoir plus de quatre à six chambres en tout. La pièce était minuscule. La fenêtre, petite, était recouverte de poussières prises dans la gelée. Le lit semblait propre. Le matelas ne devait pas être du grand luxe : genre mince avec des ressors grinçant.
Il ne rechigna pas, habitué à peu pour dormir. Il se déshabilla, retira fourrures et cuirs. Il découvrit avec bonheur que le chauffage était excellent. Surprenant. Les murs de pierres devaient garder la chaleur venant de la cuisine. Il enleva même sa chemise. Vêtu d'un pantalon seul, il plongea dans le lit qui répondit à son ardeur par un cri sinistre et sourd.
Tom n'arrivait pas à dormir et il se contenta de regarder les étoiles flous à travers la vitre poisseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mar 9 Fév - 18:08

Endrik était resté un court instant dans la chambre puis en était ressortit aussi silencieux qu'une ombre. Le calme plat qui régnait dans la taverne était horripilant, puis c'était trompeur. Une petite marche dehors lui ferait du bien. Il se glissa à l'extérieur sans ce faire voir par le groupe d'homme qui c'était formé autour d'une table, n'ayant même pas envit de savoir de quoi ils pouvaient parler.
Endrik, n'avait pas prit la peine de remettre ses vêtements, aussi ce balladait-il en chemise et cuissardes, sans que le froid ne l'atteigne. La pierre d'hiver fonctionnait parfaitement quand il était aux commandes...il ne l'avait pas dit à Elana pour qu'elle ne ce vexe pas.
Il s'arrêta derrière l'auberge, à un mètre d'elle puis s'étira de tout son long commençant ses échauffements de base. Rien de tel pour se dérouiller. Puis avisant les feuilles, quasiment invisible dans le noir, que charier le vent, il sortit des poignards et "dansa" parmie elles. Il les trancha, ce mouvent avec grace et légéreté, souplesse et force, rapidité et félinité (sa existe ce mot ?).

Depuis qu'il voulait bougeait un peu, vu qu'il n'y avait personne de combattable dans ce trou paumé comme dit toujours Elana...

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Tom&Eclair
Vif éclair
Vif éclair
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : sur les chemins.
Emploi/loisirs : secourir.
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mer 10 Fév - 11:27

Un son imperceptible alerta Tom. Il tendit l'oreille sans bouger. C'était le son du frottement de l'air reconnaissable d'une lame en mouvement. Les sens humain de Tom ne purent lui dire d'avantage et il se leva, piqué par la curiosité. Il frotta le fenêtre sale sans ménagement avec sa main. Dehors, un homme peu couvert bougeait avec souplesse et rapidité entre les arbres à moitié mort. Son cœur rata une pulsation. Lame chantante ! Difficile d'oublier celui qui l'avait vaincu à l'arène. Il n'y avait aucune honte à recevoir de perdre contre l'homme le plus recherché de l'empire, mais une pointe de rancœur naquit malgré lui.
La dernière chose que désirait Tom était de passé un séjour dans le froid se finissant par une rencontre à l'épée. Il s'éloigna donc et se coucha dans ses draps.
- Je me demande ce qu'il fout ici...
Il se rappela du tavernier : "Vous vous êtes venus pour le vieux. Le vieux c'est le forgeron." Tom fut convaincu qu'il n'exister pas trente-six réponses pour savoir ce que voulait un hors-la-loi valant des milliers de pièces d'or dans un trou paumé et glacial. Soit il venait pour le forgeron, soit pour disparaître quelques temps. Les deux peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Jeu 11 Fév - 15:42

(J'ai de grand projet pour Endrik et ce planquer dans un trou paumé n'en fait pas partit ^^)

Endrik s'entrainait depuis un moment quand il eut l'impression d'être observé. Deux yeux pesa sur lui pendant un long moment, rancoeur et haine, lui rappelant quelque chose. Mais cette impression disparut rapidement, tout redevint comme avant, le vide, le calme. Endrik fronça les sourcils et s'arrêta subitement en plein mouvement. Peut-être que les deux yeux de rancoeur n'étaient plus posé sur lui, mais quelque chose venait de briser le calme de la nuit.
Du bruit...non une confrontation muette, pas très loin de lui, mais pas tout près non plus, que ce passait-il ici ?

Endrik rangea ses lames et s'enfonça un peu plus dans la nuit, ce laissant guider par les léger bruits, ainsi que par les aura de violence. Il ne prit pas longtemps pour rejoindre une petite maison, un peu à l'écart de la ville...heu...du village, quelqu'un d'armé se trouvait devant la porte. Les auras de violences étaient beaucoup plus forte, ainsi que des vagues d'excitation. Pourtant, tout était calme, trop calme, comment un combat pouvait être éttoufé à ce point ? Il y avait que trop peut de bruit, malgré ses sens d'esprit voleur, Endrik avait eut du mal à entendre.

Il atteignit le garde qui l'observa de haut en bas, sans ce départir de son visage fermé:

-Que viens-tu faire là, étranger ?
-Décrouvrir l'origine de ces bruits.

Une lueur interessée brilla dans les yeux du garde.

-Si tu veux le savoir, il te faudra franchir cette porte. Je ne t'assure pas que tu pourras resortir vivant de cette maison, ni même libre.

Le garde s'écarta pour laisser le passage à Endrik. Celui-ci l'observa, interloqué par ces dernières paroles, mais la curiosité l'emporta. Il pénétra dans la maison. Aussitôt une ombre surgit et le conduisit vers des escaliers qui descendaient.

Pas une seule paroles ne furent échangé entre Endrik et son guide. La descente fut longue, mais petit à petit les bruits s'intensifièrent et bientôt Endrik put identifier le bruit de lame qui s'entrechoquaient. Il ne fut pas difficil pour lui de comprendre ce qu'il ce passait, et la vue qui s'offrit alors à lui ne fit que confirmer.

Une salle immense, éclairé par de multiple lampe, environs 400mêtres sur 600mêtres, emplit par des personnes sur-volté, et en son centre une scène où ce battaient deux personnes.

-Bienvenue à L'illusion de liberté. Vous vous trouvez très loin de la surface, ici les combats font rage pour savoir qui commandera tout les peuples des montagnes glaciales. Vous pouvez y participer si vous voulez, ou parier, mais je ne vous garanti pas votre survit si vous combattez, ni votre liberté si vous attirez le regard sur vous.

Pas un mot de plus et Endrik fut abandonné par son guide.
Un sourir étira ses lèvres, sa liberté ? Personne ne serrait capable de la prendre.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Tom&Eclair
Vif éclair
Vif éclair
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : sur les chemins.
Emploi/loisirs : secourir.
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Dim 14 Fév - 10:44

Tom n'arrivait pas à dormir, il se décida de faire un tour. Il se couvrit un minimum contre le froid - d'une épaisse fourrure de 10cm d'épaisseur - et sortit discrètement. Plus personne n'était éveillé dans l'auberge. Il se transforma en loup. Un loup blanc qui se confondait à la neige, mais trahis par des tâches rousses, un museau noir et des yeux gris étincellent. Le vent cria dans ses oreilles mais le froid ne l'atteignit pas. Content de lui, il bondit droit devant lui. Il sauta sur un rocher glacé et continua sa montée. Il s'élança loin. Six cents mètres plus haut, la vue était splendide, les étoiles sublimes. L'horizon ne semblait jamais en finir. De toute par, il n'y avait que la nuit noir à la lueur de la voie lactée, l'obscurité à perte de vue et le scintillement de la neige balayé par le vent glacial. Tom poursuivit son expédition, grimpant toujours plus. Il se trouva sous un rocher, le vent se cognant contre sa masse et n'arrivant pas à souffler dans le trou. Alors, il se coucha et ferma l'œil. Il tomba dans un profond sommeil agité par des combats rageurs et du visage furtif d'une fille aux cheveux de feu, au regard de tigre, au rire chaleureux et à la volonté ardente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Dim 14 Fév - 12:58

Endrik observait sans ce caché les combats et les spectateurs. Tout cela lui faisait penser à un jeu, un énorme jeu où il venait de faire son entré.
Et, franchement, lui aimait grandement jouer, cela ne le génerai pas du tout d'y participer.
Non, correction, Endrik VOULAIT y participer, rien de tel pour tromper son ennui jusqu'a ce qu'il récupère ses armes adorés.
Aussi, quand un homme, un peu replet vint lui parler et lui demander s'il ce battait, Endrik lui offrit un large sourire avant de répondre que pour le moment oui.

Il ne lui vint pas à l'idée qu'il n'avait pas ses armes et qu'ils allait devoir se battre qu'aux poignards, du Endrik tout craché.

// On va jouer longtemps au jeu du chat et de la souris ? ^^//

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Gakira
Dangereuse alcoolique
Dangereuse alcoolique
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 23
Localisation : mon épée dans mon fourreau
Emploi/loisirs : avec mon épée ensanglantée
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Jolie et Rouge
Caractère : Sadique et Démoniaque

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Lun 15 Fév - 10:07

//MP : pour ma part je n'ai pas très envie de me battre pour me prendre la montagne sous ma responsabilité. Ce pouvoir là ne m'intéresse pas.//

Gakira avançait rapidement de la neige, laissant derrière elle un passage dénué de flocons. La terre n'était pas fertile et ce recouvrait bien vite de neige, neige qui tombait dru. Vêtue simplement d'un pantalon noir, d'une jupe rouge foncée, de bottes noires, d'un pull aux courtes manches, les cheveux détachés qui s'emmêlaient dans le vent. Deux heures du matin passé. Les nuages se dégagèrent peu à peu qu'elle s'approchait des montagnes. Le vent lui venait tiède. Concentrant sa magie dans sa pierre de feu, tout sur son passage se réchauffait. La neige fondait, le vent se faisait doux et le froid inexistant. La pierre lui permettait de tenir longtemps sans se fatigué. Gakira avait toujours réussi à garder une température adéquate en elle, mais grâce à la pierre son pouvoir était constant et deux fois plus efficace. Tom était allée dans la montagne à la recherche du passé de son père et de devenir plus fort. Au début, Gakira lui avait dit qu'elle avait affaire ailleurs. Puis, ne pouvant plus tenir, elle avait volé sur son dragon jusqu'à la fin du chemin commerciale du nord. Maintenant elle marchait vers la montagne en passant dans la plaine et en grimpant les collines qu'elle ne prenait pas la peine de contourner. Soudain, elle entendit un hennissement. Elle se retourna. Elle ne vit rien pendent un temps. Le voile froid des flocons lui brouillait la vue. Une forme rouge et vive s'approcha d'elle. Gakira ne ressentit pas le besoin de se mettre en garde.
Braise ?
Le hennisement enjoué lui répondit. Le grand cheval rouge qui l'avait accompagné dans sa quête de l'île aux trésors (voir : Ici) lui souffla dans les cheveux, ses yeux curieux n'avaient pas perdus leurs lueurs malicieux. Gakira lui flatta l'encolure. Il avait le poils plus long, ayant recouvert son pelage d'hiver. Il ne semblait pas trop craindre se froid de -20 degrés. Gakira sauta sur son dos sans que Braise ne bronche. Il ressentit beaucoup de plaisir lorsque le pouvoir chaleureux l'enveloppa et il partit au galop vers la montagne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/avant-de-commencer-f5/gakira-est-la
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Lun 15 Fév - 11:03

// mais qui a dit qu'Endrik allait s'ennuyer à prendre le pouvoir ? Ce qui l'interresse c'est de dépouiller les gens de leur bien ^^ Où il y a des sous, Endrik passe.//

Endrik fit son entré dans "l'arène" (c'était plutôt un endroit qui ressemblait de très loin à une arène) peu de temps après son arrivé. Il s'était renseigné et avait apris qu'il pouvait gagner de l'argent s'il se battait bien et qu'il attirait l'attention de quelqu'un de riche. Pas que le fait de gagner "honnêtement" de l'argent sois sa principale occupation.
Les huer des spectateurs, les injures qu'ont lui lançaient en le voyant entrer étaient suffisant pour l'agacer grandement et le résoudre à tous leur voler la moindre pièce. Tous le voyaient comme un nouvel arrivant qui voulait ce la péter, ce petit maigrelet, ce petit étrangé qui ne ferait pas de mal à une mouche. Comment il était habilé, sans la moindre protection renforçait leur idée.
Mais si Endrik ,n'avait pas d'armure, c'était tout simplement qu'il n'en avait pas besoin, pourquoi s'encombrer d'un truc pareil ? S'il devait être blessé et ben, c'était parce qu'il n'était pas assez fort, un point c'est tout.
Il fit un grand sourire niais à son adversaire, celui-ci venait de rétamer dix adversaires à la suite, de quoi lui donner confiance en lui. Pas de chance pour lui, Endrik n'avait pas de temps à perdre avec du menu fretin. Il avait même pas finit d'étirer les lèvres qu'il se trouvait déjà de l'autre coté de l'humain, un poignard ensanglanté en main. Il eut un silence de mort, quelque rire nerveux ne voulant pas croire que le combat était finit avant même de commencer. L'adversaire d'Endrik commença à se retourner quand brusquement son cou se mit à pisser le sang. Il s'écroula, hors de combat.
Endrik rengaina son arme et sortit à pas digne de l'arène.
On le prendra peut être au sérieux à présent.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Gakira
Dangereuse alcoolique
Dangereuse alcoolique
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 23
Localisation : mon épée dans mon fourreau
Emploi/loisirs : avec mon épée ensanglantée
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Jolie et Rouge
Caractère : Sadique et Démoniaque

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mar 16 Fév - 13:18

Braise trotta le long du sentier dangereux menant au village. Ils arrivèrent en haut en une demi heure. Le ciel était dégagé, magique, le temps devait être froid. Elle décida de faire halte et de commencer ses recherches le lendemain. Que dirait-elle à Tom en le trouvant ? Elle haussa les épaules et se dirigea vers l'est du village. Il y avait peu de maison. <<Comment peuvent vivre ces gens ici ? Il n'y a rien.>> Son regard vira vers la droite. <<Ah, un élevage de rennes. C'est déjà ça.>> Ils semblaient somnoler et peu levèrent la tête à l'approche du cheval. Des élevages de rennes ne devaient suffir à faire vivre un village... Gakira ne savait pas du tout comment faisait les habitants. Comment pourrait-elle deviner que la plupart des villageois gagner leurs gains en se faisant hôtes des guerriers. Ceux participants à la conquête de la montagne où se trouvait Endrik ?
Braise et elle retournèrent sur leurs pas. C'est là qu'elle vit le mot "Auberge" et "Taverne" sur une pauvre pancarte noire. Elle descendit de cheval et toqua. Personne. Elle entra en laissant Braise qui s'ébroua pour se réchauffer, faisant soudain face au froid. La taverne était vide hormis un endormi, l'alcool lui provoquant un terrible ronflement.
Il y a quelqu'un ?
Un silence lui répondit.
EH OH !!!
Un cri de sursaut se fit entendre. Il y eu des grognements et des injures. Une porte grinça près du comptoir.
Qu'est c'que vous m'voulez ? Grommela un homme dans une robe de chambre de laine grasse. Il devait être assez fatiqué pour ne pas s'étonner du peu de vêtements que portait Gakira.
Etes-vous l'aubergiste ?
L'homme grommela une affirmation fatigué.
Je voudrais une chambre je vous pris. Pour un temps indéterminé.
Pressé l'un comme l'autre, en quelques secondes la chambre fut donnée et la nuit payée.
Ou puis-je mettre mon cheval ?
Un cheval ? Il grommela de plus belle. Il va falloir mettre le prix de la nourriture.
Soit. Ou je le met ?
Dans l'étable, derrière avec les vaches.
Merci.
Elle paya et s'en retourna. Braise hennissa en gratta le sol d'impatience. Elle lui attrapa la crinière et le conduisit dans l'étable. Les vaches étaient immenses. Avec une épaisseure de laine considérable, les cornes les plus longues qu'elle n'avait jamais vu. Braise semblait indigné d'une telle compagnie mais il n'avait pas le choix. Elle lui donna de l'eau et du foin et se retira dans l'auberge. S'il y avait du foin s'était qu'au printemps et en été il faisiat assez bon pour que l'herbe pousse. L'aubergiste s'était empressé de se recoucher et la taverne était silencieuse, hormis les ronflements du dernier client. Elle monta les marches et se dépêcha de se jeter dans son lit. Elle s'endormie aussitôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/avant-de-commencer-f5/gakira-est-la
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mar 16 Fév - 13:55

Endrik regardait les match sans grand interet, il ne c'était pas réinscrit dans un seul combat depuis le début, complétement déçus par la qualité des combattants.
Les gestes trop lents, les muscles inexistants, une boule de nerf incapable de réfléchir, un gros croyant que sa graisse le protégerait des gros coups, un trop musclé incapable de faire des mouvements rapide.
Voila ce qui composait les combattants. Pas de quoi se fatiguer, l'arrogance d'Endrik était grande. Il attendait patiement de voir si d'autre à son niveau arriveraient, de quoi rendre plus agréable et amusant ses futur plumage.

Voyant que petit à petit plusieurs groupes de personnes partaient, Endrik leva un sourcil, se souleva un peu de la corniche où il c'était presque couché. Il décroisa les jambes et les mains, intrigué. La fête était déjà finit ?

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Gakira
Dangereuse alcoolique
Dangereuse alcoolique
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 23
Localisation : mon épée dans mon fourreau
Emploi/loisirs : avec mon épée ensanglantée
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Jolie et Rouge
Caractère : Sadique et Démoniaque

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mer 17 Fév - 9:58

Le lendemain, Gakira se leva tard. Le soleil était déjà haut, il devait être 9 heure. Elle soupira. 5 heures de sommeil juste après un long voyage. Trop court. Elle descendit. Le tavernier avait allumé les fournaux depuis un moment.
Une bière, s'il vous plaît. Demanda t-elle à la cuisine.
Une bière ? Rien d'autre ? Lui répondit la voix d'une femme.
Vous avez quoi ?
On a du pain et de la confiture de marrons et de châteignes, du beurre...des fruits confits, du miel, du thé, du lait...
Du lait chaud, et des tartines, beurre l'un, miel l'autre... Avec une bière.
Bon, je vous amène ça.
Gakira s'assit sur une petite table et attendit. Deux immenses tartines chaudes, l'une recouverte de beurre - un peu beaucoup trop - et l'une de miel allèchante se posèrent sur sa table. Accompagné d'une bière simple et d'un bol chaud de lait.
Son estomac cria famine et elle entreprit d'attaquer sa tartine de beurre. La chaleur réveilla son corps endormi et la douceur du beurre retira la goùt amer du sommeil de sa bouche. Elle but une gorgé de bière. Elle n'était pas d'une qualité exemplaire mais l'alcool lui avait manqué et elle l'accepta avec plaisir. Elle prit son temps pour manger.
Excusez moi, mon cheval, on s'en est occupé ?
Oui, il est nourri et en forme. Il est avec les vaches dans le près juste derrière. Elle vint pour lui donner une serviette de tissus, laver et mis sur le chauffau.
Dans le près, il ne doit rien avoir à manger.
Non mais les bêtes sont mieux dehors que dedans le jour où sinon ils ont trop chaud.
<<Ca ! avec l'épaisseur de graisse et de toison qu'ils ont.>> Elle s'entreprit de continuer à manger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/avant-de-commencer-f5/gakira-est-la
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Jeu 18 Fév - 7:52

Endrik regardait avec amusement tout le monde partir. Il restait que les "organisateurs" quand soudainement d'autre personnes arrivèrent. Des personnes qui avaientl'air beaucoup plus menaçante que les précédentes.
Elles se concertèrent du regard, Endrik descendit de sa corniche avec un sourire aimable sur le visage:

-Bonjour, êtes vous aussi là pour combattre ?

-Mon...monsieur, je vous pris de ne pas parler ainsi a...

Endrik foudroya l'organisateur qui essayait de le renvoyer à l'air libre.

-Silence, je ne fais que ce qu'il me plait. Et en se moment je veux leur parler.

Il reporta son attention sur le petit groupe. Ils étaient au nombre de cinq.

-Alors, qui êtes vous ?

-Tu m'as l'air bien sur de toi étranger. Es-tu sur de vouloir te frotter à nous ? Tu es nouveau, je te fais une faveur, tu ne pouvais pas savoir qu'a cette heure si l'arène nous était reservé, donc je m'engage à te laisser partir sans le moindre dommage.

-C'est bien agaçant, car voyez vous je comptai bien me battre contre vous. Avoir des adversaires un tant sois peu à sa taille est si rare.

-Tu insinus que nous devons te vaincre pour te voir partir ?

-Je dis que vous allez tous mourir de part votre imprudence. Oser me dire ce que je dois faire. Cela ne devrait pas être permis. Je reviendrai se soir, vous aurez besoin de calme et de repos pour pouvoir m'offrir un combat acceptable.

-Comment oses-tu ?

Un des combattant se jeta sur Endrik arme au poing. Celui-ci fit un pas de coté et s'éloigna tranquillement.
Il ne prit pas la peine d'écouter leur bavardage et se retrouva enfin à l'air libre, dehors.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Gakira
Dangereuse alcoolique
Dangereuse alcoolique
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 23
Localisation : mon épée dans mon fourreau
Emploi/loisirs : avec mon épée ensanglantée
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Jolie et Rouge
Caractère : Sadique et Démoniaque

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Jeu 18 Fév - 10:10

Gakira sortit repu et en forme. Elle courut vers le près où Braise hennissa à son arrivé. Il galopa à sa rencontre. Elle lui donna le morceau de tartine de miel qu'elle lui avait gardé. Il la remercia en soufflant dans sa nuque. Gakira le fit sortir et monta sur son dos. Elle décida de sa balader dans le village. A sa grande surprise il y avait là un poissonier qui n'était pas encore revenu de sa pêche. Il y avait un boulager qui vendait son pain à quelques gens dehors. Il y avait plus de monde qu'on croyait. Il n'y avait pas foule mais cela ressemblait plus à un village qu'à un trou paumé. Le lieu était plus riche qu'elle n'en avait l'air. Pas dans l'agriculture mais dans l'élevage des grosses bêtes du froid, dans le tissage de la laine, dans la poterie car l'ivoire et l'argile étaient riches ici, les ruisseaux gelés regorgés de poissons... Beaucoup de marchands venaient troquer et acheter ses richesses recherchées. Elle s'arrêta devant la pancarte d'un forgeron dont le nom lui dit vaguement quelque chose.
Elle haussa des épaules. Elle verrait ça après, seul Tom occupait son esprit. Elle s'éloigna du village et trouva une petite maison de pierre. Quelqu'un en sortit.
<<Yyyyyyyyyyaaaaaaaaaaaaaaa !>>
Braise coucha les oreilles. Gakira le fit se coucher derrière une butte de neige et attendit qu'Endrik soit passé pour se relever.
Oh non, j'en aie marre de lui. Il doit être partout où je suis ce guignol.
La surprise et la colère passées, elle haussa des épaules et remonta sur Braise qui agitait la tête mécontentement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/avant-de-commencer-f5/gakira-est-la
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Jeu 18 Fév - 14:03

Endrik respira profondément, nullement conscient de la présence de deux ennemis dans le même village.
En fait, il s'en fichait grandement.
Il s'étira puis se dirigea vers la maison du forgeron, refaisant une nouvelle fois l'ascension. Un peu de pression ferait peu être accélérer le vieux qui sait ?
Endrik ne mit pas longtemps à monter et pénétra chez le vieux comme s'il était chez lui.

-Alors ? Tu as finit mes armes ?

Le forgeron se retourna, étonné. Il ne se souvenait pas du tout qu'un homme pareil sois venu lui confier des armes. Puis la vue des vêtements l'aida et il comprit que la jeune femme et cet homme était une seule et même personne.

-Esprit voleur hein ? J'aurai dû m'en douter hier. Cette femme semblait un peu trop gentille et naive pour avoir de telles armes. Joli lames d'ailleur, un vrai travail d'artiste. On voit que tu en prend grand soin, voleur. Je suis désolé mais cela va me prendre du temps comme je l'ai dit à la femme. Je suis sur que tu l'as entendu d'ailleur. Si je ne fais pas attention je vais abimer ses si joli arme, ce n'est pas ce que tu veux non ? Raconte moi plutôt d'où tu les tiens pendant que je travail.

Endrik leva un sourcil, peux habitué à ne pas faire trembler les personnes.

-Vous n'avez pas peur de moi ? Je suis un esprit voleur, je peux facilement voler tout ce qui ce trouve ici. Toute vos pierres que vous avez réussi à amasser et qui sont dissimulés un peu partout dans cette pièce. Je peux aussi partir sans payer vos service le vieux.

-Ce serait dommage. Mais, je sais qu'un esprit voleur ne peux rompre une promesse, n'es-ce pas ?

-Je n'ai rien promit, et vous ne pouvez pas m'empêcher de le faire.

-C'est bien triste alors. La célèbre Lame Chantante, l'esprit voleur qui fait partit d'un groupe très recherché nommé Ombre de la Nuit et qui fait ce que bon lui semble sans écouter ses aliés, va se rabaisser à voler un pauvre forgeron ?

-Très bien renseigné le pauvre forgeron.

Endrik s'inclina gracieusement devant le vieux:

-Je ne fais pas le poid face à vous forgeron. Je vous promet de ne rien faire contre vous, tout restera à sa place.

Puis il s'asseya sur une chaise:

-L'histoire de ses lames hein ?

Le forgeron sourit puis se remit au travail.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Gakira
Dangereuse alcoolique
Dangereuse alcoolique
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 23
Localisation : mon épée dans mon fourreau
Emploi/loisirs : avec mon épée ensanglantée
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Jolie et Rouge
Caractère : Sadique et Démoniaque

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Ven 19 Fév - 10:06

Braise trotta jusqu'à ce qu'ils soient revenus sur la place du village. Il fallait qu'elle s'occupe. C'était terrible ! Endrik et elle dans un même lieu, alors qu'elle commencait à s'attacher à ce village. Il fallait le préserver, zut. Elle descendit, donna une tape amical à Braise qui soupira d'aise. Elle entra chez le forgeron. <<NON !>>
Bonjour messieurs. Salua calmement Gakira avec un mouvement digne pour refermer la porte.
Bonjour mademoiselle, en quoi puis-je vous aider ? Demanda poliment la personne âgée qui devait-être le forgeron sans nul doute.
Il travaillait sur deux lames impressionnantes que Gakira avait vue maintes fois. Alors comme ça Endrik rajoutait quelques mauvaises surprises à ses armes. Gakira pensa à sa propre épée et à sa pierre qui lui était si utile. Elle ne trouva pas l'idée mauvaise.
Excusez moi monsieur. Elle se tourna vers Endrik. Je pense bien que nous allons tout deux être retiré de nos armes favorites. Si nous faisions une trève histoire de ne pas attirer d'ennuis à des gens honnêtes ?
Sans plus attendre de réponse, elle détacha le fourreau de Cinglante de Sang et le donna au forgeron. Puis elle chercha sa pierre de feu et le lui donna.
J'aimerais que vous améliorez mon arme.
Il ouvrit de gros yeux.
Revenez dans deux semaines. Et ben. Vous êtes la troisième qui me rapporte une pierre magique pure et une arme si précieuse.
Gakira se rappela des pierres que de Tom avait reçu de son père. Elle hurla :
La troisième ! Le sencond c'était cet empoté là ? Demanda t-elle en montrant Endrik du doigt. (C'est pas bien de montrer du doigt !) Et le premier qui c'est ?!
Doucement ! C'est un garçon avec des vêtments de velours gris, qui ne prend pas la peine de retirer sa capuche et...
Merci ! A dans deux semaines !
Elle sortit rapidement, sauta sur Braise et galopa à la recherche de Tom. Il devait être quelque part s'il avait laissé ses armes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/avant-de-commencer-f5/gakira-est-la
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Ven 19 Fév - 15:20

//empoté ? //

Endrik ne réagit même pas en voyant Gakira, c'était à s'en douter de toute façon, elle devait bien passer par là à un moment ou un autre. Bon, pas de chance c'était en même temps que lui, mais on peut pas tout avoir dans la vie.
Il ne répondit rien quand Gakira lui fit sa demande de trève, mais ça m'étonnerait que la jeune femme l'ait remarqué. Lui faire une trève ? Même sans ses armes il mourrait d'envie de ce battre contre elle. Enfin, pour le moment il avait plus interressant.

-Ainsi, tu connais cette femme ?

-Oui, une élémantaliste de feu, doué et forte. Très amusante. Mais comme tu l'as vu sans manière. C'est mon adversaire atitré, la seule contre qui je me suis battu deux fois sans qu'il y ait de vainqueur.

-Je vois, c'est pour cela qu'elle est habillé de cette façon. Pas discret dans un pays pareil. Enfin, continu ton récit Endrik.

Endrik se réinstala confortablement et reprit:

-Comme je le disais, ces armes m'ont étaient offertes par un élémantalistes de glace. C'est rare de nos jours une personne qui gouverne le froid, alors je lui suis reconnaissant. Je l'ai sauvé du bucher il y a des années, avant ma mort. J'ai eu de la chance qu'il ai parlé de sa dette enver moi à ces petits enfants. Quand je suis "réapparut" je me suis souvenu de lui et j'ai réussi à retrouver un de ses descendants. Ils m'attendaient presque avec ses deux lames forgé par cet homme, il y a un siècle quasiment. Quand j'ai vu ce qu'il en avait fait j'ai considéré leur dette payé. Franchement qui serait fou de refuser de telles armes pour paiement d'une dette ? En plus il les à faites alors que je suis mort une semaine après l'avoir sauvé, il a cru au fait que je reviendrai en esprit voleur. Je trouve que c'est moi qui lui doit quelque chose, mais ses petit fils m'ont dit que je ne devais rien.

-Une belle preuve de gratitude que voila.

Endrik resta silencieux, en observant le travail du forgeron, si précis.
Il avait eu une bonne idée de venir, c'était mieux que de flaner, ou de voir Gakira.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Tom&Eclair
Vif éclair
Vif éclair
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : sur les chemins.
Emploi/loisirs : secourir.
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Sam 20 Fév - 10:18

//MP : Gaki et Tom n'ont pas fini leur RP ensemble - qui est censé se passé juste avant celui là - et j'ai quelque peu la flemme de continuer en ce moment. Voici le résumé pour comprendre : Gaki et Tom sont à la recherches de la famille de se dernier. Ils découvrent qu'ils sont morts et que le père de Tom était un guerrier. Il décide de faire une enquête sur le passé de son paternel. Gaki et lui trouvent deux pierres magiques qui est destiné à Tom. Ils se séparent : Tom part dans les montagnes car son père y est allé pour faire on se sait pas quoi (peut-être est-il un ancien maître de la montagne ?^^) et Gakira est partie de son côté. Comme vous avez pu le voir, elle a rebroussé chemin pour retrouver son mec. Oui son mec car dans l'aventure ils se sont avoué leur sentiment à demi-mot et vive une drôle de passion amoureuse... Voilà !//

Le froid réveilla Tom. Il venait de redevenir humain. Il se gelait. Il se gonda d'avoir dormi si longtemps et se dépêcha de retourner à l'auberge. Il grimpa dans sa chambre et attrapa de quoi se couvrir. Il avait chaud. Il sortit en hâte et soupira enfin d'aise. Midi arrivait à grand pas. Si je m'achetais à manger moi ? Mais il n'étais pas sur de trouver une piaule qui vendait de la nourriture. Il vit une épicerie où il décida de se prendre de la viande sêchée et une pomme. Il remonta la montagne. Il voulait profiter de la vu en mangeant. La montagne lui allait plutôt bien. Qu'était venu faire son père ici ? Trouver un coin calme hésitant à revenir en So'lver ? Il s'arrêta, content de la hauteur, s'assit sur un rocher. Il croqua dans un morceau de viande salée. Il ferma les yeux et savoura la chair. Il regardait tranquillement les gens passer et venir. Là bas, un couple ramenait les rennes. Un traîneau tirait par des chiens déambula dans la rue. Des hommes partaient à une quelconque mine en montant sur des rennes. Des enfants jouaient à chat perché en se perchant à tout et n'importe quoi. L'un d'eux monta sur une vache qui grattait la neige pour trouver un peu de mousse. Un cheval rouge galopait sans ménagement vers le village. Son cavalier était peu couvert. Il ne semblait pas...en...avoir...besoin...
Gakira !
Il se releva un peu trop vivement et failli tomber. Il ne désirait pas courir la chercher, elle pouvait disparaître avant qu'il n'arrive à sa rencontre. Il se métamorphosa en cheval. Gris et les crins noirs. Elle regardait de tout côté, si elle regardait par là, elle serait qui il est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Sam 20 Fév - 19:13

Endrik ferma les yeux au bout d'un moment, très bien instalé, il avait envi à présent de dormir. Il ne mit pas longtemps à s'endormir, sa respiration devint imperceptiible. Une seconde plus tard Elana ouvrait les yeux, étonné de se trouver à cet endroit. Elle se leva, ce demandant ce qu'avait bien pus faire Endrik.

-Oh, jeune Demoiselle. Votre ami est finalement partit ? C'est bien dommage, il était très aimable.

-Endrik aimable ? C'est bien la première fois qu'on me le dit. Il ne vous a rien fait j'espère ?

-Non, non, nous avons tout simplement discuté de lui. Mais, à présent que vous êtes là ? Me feriez-vous l'honneur de me raconter votre histoire ? A moins que vous n'aviez quelque chose de prévu ? Pendant ce temps là je continuerai à travailer sur vos armes.

-Oh, ça ne me pose pas de problème, si ma vie sans interêt vous passione...

Elana se réinstala puis se mit à raconter sa vie d'avant:

-Vous savez, il y a des sortes de porte qui apparaissent et disparaissent soudainement, menant dans un autre monde, la Terre. Hé, bien, je viens de ce monde, je suis tombé sans faire exprés ici, enfin, c'est plutôt cette porte qui c'est ouverte au mauvais moment. Avant ça ma vie était tranquille et ennuyeuse au possible. Mais une fois ici, Endrik est apparut, je vous jure il est pas facile à vivre. A toujours vouloir se lancer dans des trucs pas possible. Il lui arrive de partir voler puis de me laisser me débrouiller pour sortir du batiment. Il n'obéit pas aux ordres des autre Ombre de la Nuit, ce qui nous vaut des membres de là bas qui nous poursuivent pour nous emmener devant leur conseil. Mais j'avou que sans lui je serais morte depuis un bon bout de temps. Au début j'étais incapable de me défendre puis il m'a apprit les basse, en me faisant suivre un entrainement où j'ai cru laisser ma peau plusieurs fois. Il vient toujours à mon secour, il est simpa en fait. J'aime bien être ici, même si je suis poursuivit de partout.

-Tu ne compte pas rentrer chez toi ? Tu as de la famille sur Terre, ils doivent te manquer.

Elana baissa la tête et la voix:

-Hé bien, disons qu'au début je voulais à tout prit revenir sur Terre, certaines chose me manque. Je ne pense pas manquer à quelqu'un par contre, mes parents sont morts depuis mes cinq ans dans un naufrage, j'ai survécut par miracle. J'ai été adopté à l'âge de huit ans mais mes parents ne sont pas vraiment gentil. Il sont du genre de personnes à vous abandonner si cela leur rapporte plus que vous garder. Ensuite, oui c'est vrai que j'ai envis de rentrer, mais pas tout de suite, j'ai encore plein de chose à faire. Si cela arrivait sans que je le veuille, je ferais tout pour revenir ici. Je me sens chez moi. Malgré les danger.

-Un bel esprit que tu as là. Endrik à de la chance.

Elana ne répondit rien, perdu dans ses pensés.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Gakira
Dangereuse alcoolique
Dangereuse alcoolique
avatar

Nombre de messages : 490
Age : 23
Localisation : mon épée dans mon fourreau
Emploi/loisirs : avec mon épée ensanglantée
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Jolie et Rouge
Caractère : Sadique et Démoniaque

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Mer 7 Avr - 14:51

Elle avait beau regarder de tout côté, il n'était pas là. Elle soupira de frustration. Il n'était pas là. Elle était déjà passé par ici. Braise s'arrêta sans crier gare et Gakira tomba sur son encolure.
Punaise ! A quoi tu joues ? grogna-t-elle.
Il semblait ne plus vouloir bouger. Il regardait vers la montagne, l'air curieux et perplexe mais tranquille. En vérité, Braise avait sentit un changement. Un des siens se tenait sur la montagne. Droit et fier, arborant la couleur des rochers et les crins de la nuit. Il se demandait s'il était l'étalon, maître des lieux. Mais les chevaux étaient rares, aucun sauvage... Il n'était pas posté là il y a un moment. Braise aurait pu croire à une apparition fantôme mais ce n'était qu'un vaillant cheval. Il n'avait pas conscience des mythes ni de la magie. Mais tout animale est-il, il avait ressentit ce changement. Le cheval les fixait. Ce faux équidé pouvait trahir tous les bipèdes sauf lui. Braise ne reconnaissait en lui qu'un humain.
Gakira dédaigna enfin regarder sur le flanc neigeux. Son visage crispé se pâlit de surprise. << C'est lui !>>
Sur sa demande, Braise démarra au triple galop vers la montagne. Braise agitait les oreilles nerveusement, ne sachant plus que penser de ce faux étalon sur qui il fonçait. Gakira le fit s'arrêter net, sauta sans se préoccuper si Braise était bel et bien à l'arrêt et bondit sur l'encolure du cheval. Braise, peu enthousiaste de cette courte et nerveuse chevauchée, tourna dos et bouda en grattant violemment la neige.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/avant-de-commencer-f5/gakira-est-la
Elana
Psyco-Tutrice
Psyco-Tutrice
avatar

Nombre de messages : 721
Age : 23
Localisation : Là où on cri :"Au voleur !"
Emploi/loisirs : Chercher les embrouilles, et ennuyer Gakira
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Physique : Blonde et grande
Caractère : Joyeuse et dangereuse

MessageSujet: Re: Hiver infernal   Sam 5 Juin - 19:14

Elana finit par quitter le vieille homme pour rejoindre son auberge, son ventre crier famine à qui mieux mieux lui rappelant qu'elle avait à peine manger au matin.
Elle pénétra l'auberge où un silence pesant se fit en un instant. Son regard ballaya la "foule", puis se désintéressa d'eux pour aller se fixer sur une table reculer, où deux hommes parlaient avec agitation. Elle se demanda ce qui pouvait bien les rendre si énergique dans ce trou paumé et glacial.

-Des combats ont lieu sous terre. Pendant la nuit, et ce pour décider du nouveau chef des montagnes. J'y suis aller hier, ils ne sont pas très fort, je vais devenir un roi, n'es-ce pas une avancé fulgurante dans mon acention social ?

-Endrik, tais toi, ce n'est pas un jeu, combien de fois nous as tu mis dans un pétrin pas possible en faisant un truc dans ce genre ?

Elana marmonnait entre ses dents tout en s'instalant le plus près possible des hommes.

-Heu...je ne sais pas, tu as compté toi ?

-Non, je me suis arrêté à trente.

-Hé bien, alors une fois de plus ou de moins.

Elana leva les yeux au ciel, soupira, sachant parfaitement qu'Endrik ne l'écouterait pas comme à son habitude. Elle commanda à manger et laissa trainer ses oreilles, on ne sait jamais.

_________________
Le silence est plus dangereux que la traitrise, l'ignorance et la moquerie.
Les morts ne peuvent pas pleurer, alors je pleure à leur place
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haesia.forumactif.org/fiches-valides-f6/elana-sil-ombre-t
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiver infernal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiver infernal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver
» Arceus le légendaire infernal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deux mondes :: Role-Play :: Haesia :: Sur les Voies :: Les montagnes glaciales.-
Sauter vers: